Page en cours de chargement

L'association

Telechargez la nouvelle plaquette de Larm36

Vie de l'Association

Pensez dès maintenant
à l'expo 2017

L'exposition-vente de peintures, sculptures et artisanat,
la 14ème du nom
aura lieu le
Dimanche 25 Novembre 2017 

à la salle de Belle Isle Châteauroux

Petit changement
dans notre
adresse mail

A partir de maintenant on ne peut plus nous écrire à :
larm36@orange.fr
mais
larm.36@orange.fr

Activités
et Collectes de fonds
Actions Sociales
Dates à retenir

Epicerie Social - les buts - par LARM36 le 05/06/2013 - 06:04

 

blln.jpg

 

 

Selon l’Association Nationale de développement des épiceries sociales, une épicerie sociale « apporte une aide, principalement alimentaire, à un public en difficulté économique, fragilisé ou exclu.

Dans des espaces aménagés en libre service, elles mettent à disposition des usagers des produits variés et de qualité, moyennant une faible participation financière de 10% du prix usuel.

La contribution financière participe de la dignité des personnes et de la liberté de choix qui sont les valeurs fondamentales des Epiceries Sociales.

L’ambition d’une offre alimentaire participative, aussi proche que possible des circuits de consommation traditionnels, est de promouvoir l’autonomie des personnes et leur insertion sociale. »

Pourquoi une Epicerie Sociale sur le grand quartier BLLN ?

 

Notez bien : "Le quartier BLLN" signifie exactement Beaulieu, La Pointerie, La Bourie et Notz

ØLe grand quartier Beaulieu est un quartier prioritaire au sens de la Politique de la Ville.

Cette dernière intervient, sur ces territoires les plus en difficultés (quartiers prioritaires) repérés grâce à des indicateurs économiques et sociaux et des

dysfonctionnements urbains, parune intervention publique renforcée.

ØLe croisement des statistiques CAF, CCAS, DPDS, Restos du Coeur font apparaître ce quartier comme très représenté en terme de population à faible voire très faibles ressources (souvent très en deçà du seuil de pauvreté).

Ce constat est corroboré tant par les professionnels (travailleurs sociaux, enseignants,…) oeuvrant sur le quartier, que les habitants « ressources » du grand quartier (Conseil de quartiers, bénévoles etc…)

ØLes épiceries sociales existantes et permettant un accès à l’ensemble des habitants de Châteauroux sont très éloignées du quartier, ce qui s’avère une réelle difficulté lorsqu’il s’agit de transporter les produits notamment dans les transports en commun

Quels sont les intérêts d’une épicerie sociale ?

1-Pour les bénéficiaires

-Accès à un statut de consommateur dont on respecte les choix

-Possibilité de bénéficier d’informations et de conseils dans le domaine alimentaire

-Leur permettre d’être acteur de leur propre réinsertion

-Essayer de leur redonner le goût de cuisiner

-L’occasion de recréer des liens sociaux par des rencontres, le partage d’activités communes dans une ambiance d’échange.

2-Pour les partenaires associés

-Une coordination de leurs actions et une complémentarité des interventions

-Une réponse plus adaptée aux besoins

-Une rationalisation des moyens mis en commun et, en conséquence, un allègement des tâches de chacun

-Le développement d’actions éducatives qui vont au-delà du simple don

-Une orientation simplifiée des bénéficiaires (pour les travailleurs sociaux)

-L’élaboration d’actions préventives plutôt qu’uniquementcurative.

I –Les bénéficiaires

L’Epicerie Sociale concerne prioritairement les habitants des quartiers Beaulieu, La Bourie, La Pointerie et Notz

En fonction des revenus du demandeur et la décision de la Commission, l’épicerie sociales’engage à fournir une aide alimentaire avec une participation financière à hauteur de 10 % de la valeur marchande des produits.

Les bénéficiaires s’engagent à ne pas recourir à d’autres épiceries sociales ou solidaires de la ville. A cet effet, des temps d’échange et de régulation existent entre les épiceries sociales ou solidaires.

Ils devront adhérerà l’association en s’acquittant de l’adhésion dont le montant sera précisé lors de l’inscription.

A - Critère d’âge

A compter de 18 ans (ou majorité anticipée) ou sur avis motivé du travailleur social qui orientera (et laissé à l’appréciation de la commission)

B -Le critère économique

Seront concernées les personnes :

ØSans ressource (demandeurs d’asile, jeunes – 25 ans, étudiants …)

ØBénéficiaires des minima sociaux(RSA socleet majoré, ASS, AAH)

ØSalariées (temps partiel, bénéficiaires du RSA activité, contrat aidé etc.) qui rencontrent une difficulté financière ponctuelle (incidents budgétaire)

Ø– de 25 ans qui travaillent à temps partiel et ne peuvent bénéficier du RSA ou d’indemnisation ASSEDIC

ØRetraités à faibles ressources

ØBénéficiaires de l’allocation de Solidarité Personnes Agées

C - Les critères d’attribution (plafond)

D’après l’Observatoire des inégalités, en France, un individu peut être considéré comme "pauvre" quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 954 euros (données 2009) selon la définition de la pauvreté utilisée (seuil à 60 % du niveau de vie médian* ). .

*Le revenu médian est le revenu qui partage exactement en deux la population.

Seuil de pauvreté mensuel selon le type de ménage

Seuil en €

Personnes seules

954

Familles monoparentales, un enfant de moins de 14 ans

1 240

Familles monoparentales un enfant de 14 ans ou plus

1 431

Couples sans enfant

1 431

Couples un enfant de moins de 14 ans

1 717

Couples un enfant de 14 ans ou plus

1 908

Couples deux enfants de moins de 14 ans

2 003

Couples deux enfants, dont un de moins de 14 ans

2 194

Couples deux enfants de plus de 14 ans

2 385

Par enfant supplémentaire de 14 ans ou plus

450

Par enfant supplémentaire de - 14 ans

300

Si l’on considère que les études des budgets familiaux qui font généralement apparaître que les charges courantes sont égales à environ la moitié de ces derniers, Il semble pertinent dese baser pour la définition des plafonds d’attribution surles barèmesdu RSA (arrondis) comme reste à vivre (loyer, nourriture, vêtements).

1 personne seule

474

Couple ou isolé + 1 enfant

712

Couple 1 enfant ou isolé 2 enfants

997

Couple 2 enfants

855

Isolé 3 enfants

1045

Couple 3 enfants

1187

Par personne supplémentaire

190

 

On définit le reste à vivre comme étant le montant restant disponible par personne pour les besoins primaires hors logement (alimentation et vêture) une fois l’ensemble des charges mensuelles déduit des ressources.

Ressources: Salaires, RSA socle, activité, majoré, ASS, AAH, ASPA, pension alimentaire, retraite (Régime général + complémentaire), bourses…

Charges: Loyer ou remboursement accession, Edf, GDF, téléphonie (fixe ou mobile à raison 1 abt par famille, Internet), eau, assurances, mutuelles, impôts, crédit, pension alimentaire, frais de garde et de cantine.

II -Durée de la prestation

Elle sera fixée librement par la commission:

-Pour une durée maximale de 1 an éventuellement renouvelable sur avis de la Commission

-dans la limite maximale de 6 mois par admission afin de permettre une révision de la situation du bénéficiaire.

III – Admission

A - Entretien d’admission

Il permettra à la personne de faire état de sa situation personnelle et financière.

En effet, le principe d’une épicerie sociale est d’aider à la réalisation d’un projet.

Cette notion est assez vaste pour permettre d’accueillir facilement les demandeurs.

Il peut s’agir aussi bien d’un projet de vacances que de l’organisation de la vie quotidienne.(facture à payer, vêtements à acheter, sortie cinéma en famille etc….)…

Il s’agira de veiller à ne pas avoir de jugement hâtif quant à la « valeur » du projet.

Ilsera l’occasion de réaliser la commande pour la distribution suivante

B- la Commission

-Rôle

ØDécision concernant la durée de la prestation

ØDétermination de la validité du projet

ØRévision régulière de la situation de la personne

ØRéorientation en cas de refus

-Fonctionnement

ØLes dossiers seront présentés anonymement afin de garantir une certaine neutralité de traitement, on évalue ainsi la situation et non la personne ou la famille.

ØLa réponse sera donnée le jour même de la décision

-Composition

ØLes bénévoles qui ont instruit les demandes

ØUne personne neutre, c'est-à-dire qui n’a pas accueilli de demande et qui aura de ce fait un certain recul face aux situations exposées

ØUn travailleur social pour l’apport en terme d’accès aux droits et d’orientation vers les dispositifs existants.

En cas d’accord de la commission, une carte, strictement personnelle, sera remise.

Elle précisera :

- la durée de l’aide accordée (pour laurée fixée par la commission)

- le montant de l’aide accordée (fonction de la composition de la famille)

Elle sera exigée pour l’accès à l’épicerie sociale.

Exceptionnellement, et sur justificatif (procuration, etc.), il pourra être remis à une tierce personne, les denrées commandées.

IV - Montants d’aide

Afin d’assurer une certaine équité sur la commune, les droits à l’épicerie seront calqués sur ceux des épiceries déjà existantes.

L’aide mensuelle accordée sera de 80 €pour 1 personne, puis 20 € de plus par personne supplémentaire effectivement présente au foyer.

Cette aide mensuelle ne sera pas reportée en cas de non utilisation (complète ou partielle).

La participation des bénéficiaires est fixée à 10% de la valeur réelle des produits.

Cependant, les achats seront débités pour leur valeur réelle (prix affichés).

V - Obligations des bénéficiaires

Les bénéficiaires seront tenus de :

-Etre à jour de leur cotisation d’adhésion à l’association

-Présenter leur carte personnelle d’accès.

-ne pas recourir à d’autres épiceries sociales de la ville

-respecter le règlement intérieur


 
Appel

Bénévoles, donateurs,

Vous avez envie de vous rendre utiles, d'aider les autres ; vous vous dites que si la misère n'est pas une fatalité, le peu que vous ferez permettra au moins d'améliorer la situation des plus démunis dans l'Indre ; vous avez envie de rejoindre un groupe d'humanitaires sympa-thiques et dynamiques.
Sans attendre ...
Contactez-nous !!!

Une video à consulter
Cliquez ICI
Montage effectué par Initiative-Indre

 

Solidarité

Associations et sites amis

- L'Assiette
Café Restaurant Social et Solidaire

62 bis av de La Châtre Châteauroux

- Le réseau Monalisa
MObilisation NAtionale de Lutte contre l'Isolement deS Agés

- Le musée du Facteur Rural de Prissac (36)

La vie du site

Nous avons environ 280 amis sur notre "Facebook". Voir dans l'encadré "Il3s parlent de nous"

Depuis Mercredi 24 juillet 2015, Larm36.com
a un nouvel Hébergeur
.
Cliquer ici pour plus d'informations.

++++++++++++++++++++
Dernière mise à jour du site
Jeudi 5 Octobre 2017 - 22h

Nouveautés :
+ Une chambre froide à l'Assiette
grâce à Larm36
+ Compte rendu du loto du 1er avril

+ Expo 2016 : Beaucoup de monde
+ Nouvelles adresses mail pour nous joindre


 

Les compteurs

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Design Charly © 2007- Reproduction interdite